Qu’est-ce qu’un Hasard Nécessaire ?

adminSciencesLeave a Comment

L’intuition, c’est la capacité de voir avant la courbe….-Jung

1.La synchronicité est une co incidence entre deux ou plusieurs événements qui se font “attraper” par “le miel du sens” ou si vous préférez par l’énergie de sens du Soi.

2. Cette co incidence produit une énergie particulière, elle dégage une forte réaction émotionnelle pour le point de vue spatio temporel singulier du sujet, d’où le caractère numineux de l’expérience. C’est comme si l’événement synchronistique portait une lumière symbolique particulière pour allumer à la conscience une tension psychique entre des opposés.

3. Pour être en présence d’une synchronicité nous devons observer une transformation. La synchronicité génère un avant et un après dans notre histoire d’où sont association intime avec Hermès, l’archétype des frontières, des voleurs, des voyageurs et du commerce. C’est important de parler ici de séquences dans le temps qui ouvrent de nouvelles possibilités, car la synchronicité n’est pas seulement une simultanéité d’événements puisque le temps n’existe pas à l’échelle quantique. Les travaux du mathématicien Alain Connes par exemple ont décrit la notion de non commutativité des variables à l’échelle quantique. Autrement dit :A+B n’est pas la même chose que B+A. De part l’ordre de déroulement des coincidences pour le sujet, cela crée une nouvelle direction spontanée dans la psyché qui donne un nouveau sens émergeant et sans causes, d’où le côté si “spectaculaire” de ce type d’événements….

4. Cette coincidence chargée de sens se produit dans une qualité de temps particulière que les grecs appellent: Le Kairos. Pour les grecs, le kairos, c’est le meilleur temps pour administrer un médicament ou un poison pour qu’il opère avec un maximum d’impact. C’est donc dire que le temps synchronistique est un temps de nature courbe et non pas de nature linéaire. Nous sentons alors que notre vie entre dans un nouveau cycle.

Pour ma part, j’ai étudié plus spécifiquement les synchronicités dans les rencontres qui nous transforment. En un quart de siècle et de nombreuses personnes venues me voir en consultation, j’ai observé que les rencontres synchronistiques dégagent une telle énergie passionnelle que les gens qui nous ouvrent les plus grandes portes dans la vie les franchissent rarement avec nous. Pensons à Nietzsche et Salomé ou même Jung et Freud qui ont du composer avec un chaos émotionnel très important dans le déroulement de l’énergie numineuse de leurs rencontres de types synchronistiques.

Aujourd’hui, après 22 ans pile de recul de la publication de mon livre, car le hasard veut que ce soit le 9 juin 1997 que j’aille vécu la fameuse synchronicité avec l’abeille et le cheveu rouge de Bérénice, je peux peut-être mieux comprendre pourquoi ce passage est si délicat.

La rencontre synchronistique crée une tension spatiale et temporelle entre le champs de gravité émotionnelle ou si vous préférez une loyauté inconsciente à un passé connu, voir à un niveau de vie ou une situation sociale connue. Et en même temps la synchronicité ouvre une porte, elle provoque un appel vers un nouveau monde inconnu. De la même façon, nous sommes attachées à une vie et des figures parentales que nous projetons inconsciemment chez toutes les personnes que nous rencontrons, toutefois ce ne sont pas avec nos parents que nous allons franchir les portes de ce nouveau monde. Je l’ai vécu à plusieurs reprises, quand les deux personnes ne font que réchauffer le passé après une rencontre synchronistique, ça crée un dangereux réchauffement climatique qui mène les gens au bord du chaos… Un deuil ou une forme de sacrifice est donc toujours nécessaire, un retrait des projections est nécessaire pour franchir les portes avec la personne qui ouvre la porte synchronistique avec nous…. Et oui, peut-être que les plus grandes portes de notre existence sont ouvertes par des gens qui ne les franchiront pas avec nous, mais lorsque nous acceptons de voir l’Autre sous un tout nouvel angle, lorsque la curiosité pour un nouveau monde est plus grand que le poids gravitationnel de la peur, la transformation synchronistique devient alors durable et nous épousons alors les changements de rythmes magiques de la danse avec le chaos et la beauté toujours renouvelée de notre musique relationnelle…..