Principaux sujets de conférences

Les principaux sujets des conférences que je propose sont inspirés des thématiques de mes cinq livres :

Les Hasards Nécessaires : La synchronicité dans les rencontres qui nous transforment

Ce que l’on appelle les synchronicités sont ces grandes rencontres avec des personnes, des livres, des films, des symboles ou encore des lieux qui transforment nos vies. S’agit-il de coïncidences ? Sont-elles dues au hasard ? Mais qu’est ce que le hasard ? Les synchronicités s’éprouvent-elles davantage qu’elles ne se prouvent ? Dans cette conférence, les synchronicités sont examinées précisément dans la sphère relationnelle. Vous découvrirez comment certaines rencontres sont des rendez-vous nécessaires, et de quelle façon elles peuvent nous guider et redonner un nouvel un nouvel élan à notre voyage.

Ces films qui nous regardent

La toile du cinéma est un espace de rencontre fascinant. Combien de fois nous sommes tombés sur le bon film, au bon moment, cette œuvre faisant écho à des préoccupations personnelles du moment ? Cette conférence explore l’univers cinématographique comme un outil de connaissance de soi et de rencontre avec les grands symboles collectifs. Le cinéma est en quelque sorte notre nouvelle mythologie qui permet de mieux comprendre notre identité personnelle et collective. Quels sont les films qui ont contribué à l’élaboration de notre vision du monde ? Ainsi, lorsqu’un film nous marque, ce n’est pas toujours par hasard…

L’aventure amoureuse : Et si l’amour ce n’était pas quelque chose, mais plutôt quelque part ?

C’est à partir de cette métaphore originale et pratique que Jean-François Vézina nous propose de réfléchir sur les défis du couple d’aujourd’hui. Comment l’inconscient nous convie à un rendez vous par le biais d’une rencontre au début du parcours amoureux ? Que vous souffriez d’itinérance affective, que vous soyez déjà en amour ou que vous projetiez d’y séjourner prochainement, vous explorerez, lors de cette conférence, les sentiers qui vous conduiront de L’amour naissant à L’amour durable. Par delà la Vallée du quotidien et ses Déserts de l’ennui, en évitant les pièges de L’île de la dépendance et de la terrible Jungle des jeux de pouvoir, découvrez comment redonner plus de sens et d’imagination à vos relations.

Danser avec le chaos ou l’art de converser avec l’inattendu

Dans un monde qui mise de plus en plus sur le contrôle et l’action, il est difficile d’accueillir et d’être à l’écoute de l’inattendu. À l’ère où nous apprenons à « commander » à l’univers tous nos désirs, comment apprendre à entrer davantage dans un espace de conversation avec la vie qui implique, comme le dit si bien l’étymologie du mot « converser », d’être retourné de tous les côtés ?

Tout se joue avant 100 ans ! Éveiller le sens du jeu dans la vie de tous les jours

Enfant, vous a-t-on laissé croire qu’il y avait une différence entre la cour d’école et les cours donnés dans l’école ? Que travailler, ce n’était pas un jeu? Vous a-t-on convaincu qu’il y avait une différence entre l’amour «sérieux » des plus vieux et l’amour « léger » des plus jeunes ?

Détrompez-vous. Il est temps de «rêvolutionner» le monde ensemble ! Cette conférence est une invitation à éveiller votre sens du jeu dans toutes les facettes de votre vie. Le sens du jeu, c’est l’espace que vous vous donnez pour inventer votre quotidien lorsque vous vous sentez à l’étroit dans celui-ci. C’est aussi l’espace que vous accordez aux autres pour les laisser vous surprendre et déjouer vos propres préjugés. Puis c’est aussi votre façon unique de rayonner, comme un phare, en offrant votre petite étincelle de folie à l’univers et en l’unissant à celle des autres dans un jeu plus vaste encore.

Jouer avec tout et surtout avec rien, c’est le défi que vous lance cette conférence. Et si vous avez peur de ne pas y parvenir, rassurez-vous. Il n’est jamais trop tard pour être un enfant. Contrairement à ce qu’on vous a fait croire, tout ne se joue pas avant 6 ans. Tout se joue avant 100 ans !

L’Alchimie digitale

Et si l’ordinateur pouvait nous aider à mieux jouer ensemble et à déployer notre spiritualité ? Et si les nouvelles technologies pouvaient nous aider à aimer et mieux nous aimer ? Au moyen d’extraits du film Her de Spike Jonze, et des expériences de chacun des participants et des participantes, cet atelier offre l’occasion unique et originale d’explorer nos peurs et nos fascinations pour le monde digital. Nous sommes les premières nations du virtuel, mais nous n’avons pas encore inventé le langage nous permettant d’y vivre harmonieusement. C’est donc à nous de créer un web humain empreint de transcendance tel que le propose le film.